atteindre ses objectifs

Comment atteindre ses objectifs: de l’intention à l’action

Il est encore temps : mes meilleurs vœux pour une année abondante – santé, bonheur, prospérité – et pleine de réussite dans tous vos projets.

Projets ? Résolutions ? Ambitions ? Quoi que vous l’appeliez vous avez surement des espoirs professionnels (ou personnels) pour cette année qui commence. Je vous propose donc de vous aider à leur donner vie en partageant mon « système », un grand mot pour un assemblage de concept et de process simples et effectifs.

 

Étape 1 – Définissez votre « intention » pour l’année

Si je ne prends pas de résolutions, j’aime avoir une « intention ». Plus modeste qu’une vision, plus inspirante qu’une stratégie, une intention est comme le fil rouge de mon année professionnelle.

Mon intention donne le ton et va guider mon activité durant l’année. Elle me permet de clarifier mes objectifs et de rester concentrée : mes décisions, les personnes avec qui je vais travailler ou collaborer, les activités que je propose par exemple. Elle peut nous éviter l’effet « squirrel », de nous éparpiller à chaque nouvelle opportunité 😉

Une intention demande un travail de mindset ou « état d’esprit », notre intention a besoin que l’on pense et réagisse différemment, souvent que l’on stretche de notre zone de confort. C’est cela qui la rend excitante, ambitieuse… on est fier de son intention !

Une intention demande de l’action, on a besoin d’agir et/ou d’agir différemment. La question que je me poserai des centaines de fois en 2018: « est-ce que telle ou telle activité est en ligne avec mon intention ?»

Poser son intention ne demande pas de compétences particulières si ce n’est de pouvoir s’octroyer un, ou plusieurs, moments de calme et de réflexion. Quelques idées de question :

« Comment est-ce que j’envisage 2018 d’un point de vue professionnel ? »

« Au 31 décembre 2018, quel mot définira mon année ? »

« Si j’écrivais un livre sur ce que je souhaite professionnellement en 2018, quel serait le titre ? »

 

Étape 2 – Fixer un objectif en ligne avec votre intention

Fixer un objectif est important car cela nous aide à concrétiser nos ambitions en nous permettant de concentrer nos ressources, de prioriser et, dans certains cas, de nous développer car nous devons acquérir de nouvelles compétences ou connaissances pour atteindre notre objectif.

MAIS la méthode de poser un objectif sur une année ne fonctionne pas, nos cerveaux ne sont pas câblés pour cela. Je lis Sapiens de Y. N. Harari en ce moment et il confirme que le cerveau de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs n’était pas fait pour la planification à long terme mais pour une activité concentrée et de courte durée.

La planification à long terme ouvre la porte à la procrastination et la perte de focus, donc le stress, et tout cela ne nous aide pas à atteindre nos objectifs. Évidemment, nous avons développé des moyens pour contrer ce problème – je vous présente le diagramme de GANTT qui occupe un mur ENTIER – ou plutôt coûteux (mais si jolis) les agendas pleins de cases, de flèches, de citations ou des systèmes compliqués conçus pour simplifier la réalisation de nos objectifs (oui vous avez bien lu) .

Pendant des années, j’ai utilisé un plan de 12 mois, c’était long, souvent douloureux et pas toujours efficace. Et il y a quelques mois, grâce à mon coach, tout s’est éclairé et atteindre mes objectifs est devenu plus facile. Ce n’est pas que je travaille moins, au contraire, je suis beaucoup plus enthousiasmée car je n’ai plus l’impression de travailler POUR le process, le process bosse pour moi!

Ce qui fonctionne est un plan de 90 jours parce c’est assez court pour maintenir l’élan et l’enthousiasme et assez long pour voir les résultats.

La clé de cette méthode est de changer votre focus. Fixer un objectif annuel c’est bien, en tant qu’entrepreneur je pense que c’est essentiel, mais concentrez-vous sur les actions «ici & maintenant»:

Ce sont ces actions, l’une après l’autre, qui vous permettront d’atteindre votre objectif.

Assurez-vous que votre objectif sur 90 jours est SMART (Spécifique – Mesurable – Atteignable – Réalisable – dans un Temps donné). Ne sautez pas cette étape car c’est ce qui rend votre objectif tangible tout en étant « stretchant » et cela donne de l’enthousiasme.

 

Un objectif sans plan s’appelle un vœu

A. de St Exupéry

 

Étape 3 – Identifiez les stratégies à mettre en place

Pour faire une analogie sportive, nous courons maintenant un marathon, alors soyez conscient de votre rythme

Ici vous devez identifier COMMENT vous allez atteindre votre objectif. Vous ne devriez pas avoir plus de 4/5 stratégies. Si vous sentez que vous avez besoin de plus, revenez à votre objectif car il n’est peut-être pas assez précis.

Soyez aussi réaliste, j’utilise mon exemple: mon mari part à l’étranger pour plusieurs semaines au 1er trimestre (diable, tout le 1er trimestre!) donc je serai seule pour m’occuper de nos 2 enfants, mon objectif pour le 1er trimestre reflète cette situation et je n’ai que 3 stratégies à exécuter. Ce n’était pas une décision facile mais comme c’était une nouvelle situation pour moi, je tenais à limiter les risques d’échec.

 

Étape 4 – Créez vos plans d’exécution

Le rythme s’accélère, un bon jogging !

Chaque plan doit être exécutable dans une période de 2 à 3 semaines maximum. Pourquoi une période si courte ?

  • c’est ce que vous pouvez tenir à ce rythme
  • c’est assez court pour rester concentré
  • c’est assez long pour voir des résultats

Attention: ce n’est pas la « to do list » longue comme le bras.

 

Le succès est la somme de petits efforts – répétés jour après jour.

Robert Collier

 

Étape 5 – Détaillez vos actions

Il est maintenant temps d’être détaillé et précis, c’est un sprint! Chaque action de vos plans d’exécution est détaillée, datée, opportune et dans l’agenda: qui, quoi, quand.

Ne ratez pas cette partie, je pensais que mes stratégies étaient claires dans ma tête donc que j’étais OK or les jours passaient et je n’avançais pas autant que je le voulais. Notez clairement vos actions et assurez-vous que c’est dans votre agenda.

Chaque jour, vos actions vous rapprochent de la réalisation de votre plan d’exécution qui vous permet de réaliser vos stratégies qui vous mèneront à votre objectif. Ce processus vous permet d’obtenir des résultats dans un délai de 2 à 3 semaines, ce qui nourrit votre confiance et maintient votre élan pour obtenir plus de résultats. Cercle vertueux, pas d’outils encombrants ou processus requis.

 

Il y a une autre étape pour vraiment vous aider à atteindre vos objectifs et à grandir en tant que leader

Étape 6 – Obtenez du soutien et engagez-vous

Ne travaillez pas seul, même si vous trouvez que votre objectif est très personnel, créez un petit groupe de pairs qui vous encourageront, vous mettront au défi, vous inspireront et vous demanderont des comptes afin que vous ne retombiez pas dans vos « histoires » ou vos croyances limitantes (nous en avons tous).

Vous pouvez aussi travailler avec un Coach, nous sommes maîtres dans le soutien, la responsabilisation et vous aidez à dépasser votre croyances limitantes !

 

Voilà en 6 étapes comment atteindre vos objectifs. On pourrait en rester là mais, en tant que Leadership Coach, cela ne me semblerait pas honnête car il y a un aspect primordial à prendre en compte .

Votre mindset (ou état d’esprit) travaille-t-il pour vous ou contre vous ?

Il n’est pas toujours facile de répondre à cette question alors voici mes conseils:

Conseil n ° 1 – Restez curieux!

Un ingrédient essentiel de leadership qui, dans la poursuite de votre objectif, va vous permettre l’apprentissage, la découverte d’opportunités ou les rencontres. Et en bonus, la curiosité (saine bien entendu!) rend la vie bien plus intéressante.

Conseil n ° 2 – Mettez le focus sur ce que vous contrôlez

Ne posez des actions que sur les points sur lesquelles vous avez le contrôle (directement ou indirectement si vous travaillez avec votre équipe). Sinon c’est soit un vœu pieux, soit une source de frustration, dans les 2 cas c’est une perte de temps et d’énergie. Si comme moi vous êtes un « control-freak » en rehab, sachez que ce ne sera pas facile mais ça en vaut la peine.

 

Conseil n ° 3 – Sortez de votre zone de confort EN DOUCEUR

Un grand saut peut vous faire procrastiner ou pire, échouer. Dans les 2 cas le message que votre cerveau risque de retenir est « je ne peux pas » ou « je ne suis pas capable » et cette perte de confiance ne va pas aider dans votre beau projet. Pas à pas, vous devenez plus sûr-e, plus fort-e, plus audacieux-se.

Conseil n ° 4 – C’est un marathon ET un sprint

C’est OK à partir du moment où vous êtes clair que vous n’avez pas à courir les 42km au rythme d’Usain Bolt parce que c’est là que ça devient difficile (càd échec, épuisement et autres). Soyez clair avec vous-même, posez un cadre et ayez des limites.

 

Conseil n ° 5 –  Attention à vos histoires!

Nous sommes « faits » des histoires que l’on se raconte. Ces histoires peuvent nous renforcer et nous aider à aller plus loin ou elles peuvent nous limiter. Quels sont vos histoires limitantes? sont-elles factuelles ou d’actualité. Il est peut être temps de réécrire la conclusion…

 

Conseil n ° 6 – Il y aura des imprévus, c’est la vie

Cette méthode vous rendra plus agile et adaptable, mais ne remettez pas tout en cause au premier imprévu. Prenez du recul, évaluez l’impact et faites les changements appropriés.

 

Conseil n ° 7 –  Ensemble on va plus loin

Ce n’est pas parce que c’est VOTRE objectif que vous devez tout faire seul-e! Entourez-vous de personnes constructives qui vous challengent, qui vous soutiennent et sont là pour les jours de petite forme. Un mentor pour vous conseiller, un coach pour aller puiser dans vos ressources (et travailler vos « histoires »!), des lectures inspirantes, une formation ou un mastermind pour collaborer et se développer.

 

Conseil n ° 8 – Célébrez vos succès

Il n’est pas nécessaire que ce soit une énorme dépense mais cela doit avoir du sens pour vous. « Racontez-vous » vos réalisations, vos succès ! De nos jours, nous sommes très sollicités et on passe rapidement à la prochaine action sans prendre le temps de savourer et analyser les petits succès du quotidien qui vont devenir nos gros succès si on sait y faire attention. S’il vous plaît, montrez aux membres de votre équipe que vous remarquez leur succès et si votre directeur ne le fait pas alors applaudissez-vous vous-même… Là encore un mastermind ou un Coach font une grande différence.

 

Maintenant il n’est pas nécessaire de vous « souhaiter » la réussite de vos projets, vous avez toutes les cartes en main pour faire de 2018 VOTRE année !