Métiers du futur

Métiers : du futur, émergents et en voie de disparition

Nous savons que 60% des métiers pratiqués en 2030 n’existent pas encore! Une aubaine? Oui, ceci nous amène à nous pencher sur l’évolution du monde du travail d’une part, et sur la nature des métiers émergents d’autre part. L’émergence de métiers en voie d’apparition est un signal faible devenu fort. Alors que d’autre métiers sont eux, en voie de disparition de par l’évolution de la société et de ses besoins.

L’ubérisation des métiers

La révolution numérique va entraîner de grands bouleversements dans de nombreux secteurs. Les emplois ne sont pas épargnés par ces transformations, comme l’explique l’Humanité et Economie Matin. Selon une étude d’Adzuna- un moteur de recherche d’emploi- 23,4% des emplois actuellement proposés en lignes pourraient être remplacés par des robots d’ici à 2035. Mais heureusement, comme l’affirme Martin Rhodes,  journaliste et auteur du guide les “métiers de demain”, de nombreux métiers vont évoluer en fonction de l’apparition des nouvelles technologies. Il est nécessaire d’exposer les principaux métiers qui tendent à disparaître. Nous allons également mentionner les emplois qui seront certainement incontournables dans le futur.

Des métiers en “voie de disparition”

Depuis l’avènement d’Uber en 2010 la profession de chauffeur de taxi est menacée par les nouvelles technologies. Les smartphones permettent aux utilisateurs de sélectionner la voiture la plus proche de leur position et de suivre ses déplacements grâce à la géolocalisation. En outre, depuis 2014 Travis Kalanick- le fondateur d’Uber- prévoit d’utiliser des voitures automatiques. Les postes de chauffeurs d’Uber sont en danger ! On peut aussi citer l’automatisation des bus. De plus en plus de trajets s’effectueront sans chauffeurs, les bus se déplaceront grâce à des capteurs électroniques. Les parisiens ont déjà vu se changement se produire sur la ligne 1, un métro, dorénavant, totalement automatique.

Le personnel de renseignement et les employés de caisse vont devoir, eux-aussi, songer à une reconversion professionnelle. Les guichetiers de la Poste ou de la sécurité sociale seront remplacés par des bornes ou par des humanoïdes qui renseigneront les individus. Dans les supermarchés les effectifs d’employés de caisse seront progressivement supprimés. Les produits seront encaissés par des caisses-libres service ou encore par des zapettes. Les outils permettent aux consommateurs de scanner eux-mêmes leurs produit et de payer à la fin.

Des professionnels qui devront s’adapter

Par ailleurs, on peut aussi évoquer les postes d’assistants commerciaux et de secrétaires, amenés à disparaître. Les logiciels de gestion suivront les dossiers des clients à la place des assistants commerciaux. Les applications de travail collaboratif et d’élaboration d’emploi du temps supprimeront les postes de secrétaire.

Les bornes qui vont être installés sur les quais permettent un contrôle des billets. Aucun voyageur ne pourra désormais s’introduire dans un train sans avoir de billet. Depuis 2016, la Poste diversifie ses activités. Les facteurs seront cantonnés aux services à la personne ou encore à l’organisation de l’épreuve du permis de conduire.

D’après un article paru en 2016 dans l’Humanité, on recense 887 fermetures d’usines depuis 2012. Le déclin de l’industrie métallurgique, électronique et textile va entraîner une forte diminution de la part des ouvriers non qualifiés dans la population active. Enfin, les traducteurs seront concurrencés par des logiciels de traduction automatique toujours plus performants.


Faîtes de votre futur un métier !

Métiers du futur infographie
Métiers du futur infographie

De nouveaux métiers

Certes près d’un quart des métiers vont être automatisés et vont disparaître mais d’autres professions seront très demandées par les employeurs.
En premier lieu les ingénieurs d’intelligence artificielle seront très cotés sur le marché du travail. Ils se chargeront de concevoir des machines intelligentes comme des robots ou des voitures automatisés. Les ingénieurs en nanotechnologie concevront des solutions nanotechnologiques destinées à faciliter la vie des populations. A l’image des matériaux de construction qui s’auto-réparent.

Les experts en datamining seront également très recherchés par les entreprises. Ces statisticiens et informaticiens chercheront, à l’aide d’algorithmes, les informations utiles aux entreprises.
 Les problèmes éthiques posés par la révolution technologique et le changement climatique vont également créer de nouveaux postes. Comment faire face à la surcharge d’informations numériques et aux nuisances comportementales qu’elles peuvent créer chez les utilisateurs ? les régulateurs numériques auront un rôle de psychologues. Ils accompagneront les individus perturbés par l’omniprésence du numérique. Les rudologues seront essentiels pour la gestion et le traitement des déchets.

De nouvelles technologies

D’autre part, une grande partie des emplois qui existent aujourd’hui ne feront qu’évoluer pour s’adapter aux nouvelles technologies. C’est notamment le cas des voitures automatisées qui tendent à se développer rapidement sans, pour autant, faire disparaître les moniteurs de conduite. De même, les nouveaux artisans seront des forgeurs du numérique par exemple.

Conclusion

Par conséquent, quel que soit leur niveau de qualifications et quel que soit leur expérience professionnelle, les actifs devront faire face au changement. Pour les accompagner dans cette aventure vers l’avenir, Viemonjob sera présent pour accompagner les individus contraints de se reconvertir après des années passées à pratiquer le même métier. Les jeunes pourront également avoir un aperçu des emplois du futur. 
Grâce à ses différents métiers référencés, la plateforme pourra leur permettre de réduire l’incertitude. Ils essaieront des professions qui leur paraissent encore abstraites. Viemonjob facilitera la prise de décision des professionnels en passent de se reconvertir ou des jeunes. Les immersions leur donneront les informations nécessaires avant de se lancer dans une nouvelle formation ou un métier en voie d’apparition. L’objectif de Viemonjob est de rassurer les individus, et de leur donner la possibilité d’éviter de faire des erreurs… dans un monde qui change à toute vitesse.

Rédaction : Thomas Munoz
Illustration : Laure Le Got