interim, tester un métier, immersion, job, emploi, jeunes

Mistertemp’ : interview du nouvel acteur de l’ intérim online

Vous connaissez l’ intérim ? Vous allez adorer l’ intérim online. Viemonjob a interviewé pour vous le nouvel acteur qui monte et vous le fait découvrir à travers une série de quelques questions essentielles.

Vous vouliez être …

Enfant vous rêviez de devenir archéologue, astronaute ou vétérinaire ? Pourtant votre parcours scolaire vous a fermé ces portes, ou tout simplement vos attentes ont évolué. Et aujourd’hui, vous n’êtes aucun des trois. Malheureusement la rentrée dans la vie active ou la reconversion professionnelle sont des périodes difficiles de la vie où espoirs et désillusions sont généralement omniprésents. En effet, nous avons tendance à idéaliser certains jobs qui s’avèrent être finalement assez loin de l’image qu’on s’en était fait. Alors comment se lancer dans une carrière qui va vous occuper la plus grosse partie de vos journées (et ce pendant des années), sans partir aveuglément au casse-pipe ? Rassurez-vous il existe divers moyens pour se familiariser avec un emploi. Se lancer dans un stage, passer par Viemonjob et passer par l’intérim digital.

Pourquoi l’intérim en ligne ?

Le grand intérêt de l’intérim c’est que les missions proposées peuvent aller de quelques heures à plusieurs mois. Vous pouvez ainsi tester différents métiers, tout en restant libre sans vous engager sur le long terme avec un format CDI. Quoi que ?! Si votre mission dans une boite se passe bien, que vous vous y plaisez vraiment et que vous répondez aux attentes, l’employeur peut très bien choisir de vous proposer un contrat à durée indéterminée. L’objectif est donc de passer par une agence d’ intérim qui se charge de toutes les démarches administratives et juridiques sans aucun frais supplémentaire pour le recruteur. Afin de simplifier votre recrutement, d’aligner les planètes et de vous assurer un CDI dans un travail qui vous plait vraiment et dans lequel vous avez pris vos marques. Mais comment ça se passe dans les faits ? Prenons l’exemple de MisterTemp’, une start-up qui dépoussière l’ intérim, afin de le rendre accessible à tous.

MisterTemp’ : Kezako ?

Cette jeune pousse française propose une nouvelle approche du recrutement à travers une plateforme de rencontre entre intérimaires et recruteurs. Ici ce sont les entreprises qui viennent directement chercher les profils qui correspondent à leurs besoins. Lors de l’inscription, les candidats sont qualifiés en fonction de plusieurs critères. Critères qui sont pris en compte par un algorithme précis qui permet de faire remonter les éléments les plus pertinents en fonction des recherches. On y retrouve évidement les compétences, mais également les softs skills, l’utilisation de la vidéo de présentation et le recours à un système de notation. Vous pouvez donc séduire un recruteur via votre vidéo de présentation et vos softs skills, tenter quelques jours de missions, renforcer votre profil avec vos expériences acquises et via une note solide. L’objectif de cette plateforme d’ intérim en ligne est de récompenser les éléments les plus motivés et les plus performants, afin de leurs permettre de multiplier les missions et qui sait décrocher un emploi dans une super boîte.

Un recrutement 100% digital

Une fois que votre profil est créé, il devient visible auprès de tous les recruteurs de votre région. Donc pas besoin de postuler. Puis un potentiel employeur vous sélectionne. Vous recevez immédiatement une proposition de mission avec son récapitulatif par SMS (lieu, tâches à effectuer, durée de la mission, salaire horaire, etc). Acceptez, signez votre contrat en ligne et c’est parti pour de nouvelles expériences. Ce qui est rafraîchissant c’est que MisterTemp’ touche tous les secteurs d’activité. Vous pouvez donc vous essayer au BTP, à l’industrie, à la logistique, au transport… Et aussi à la restauration, à la vente, au tertiaire, à l’événementiel, ainsi qu’à l’hôtellerie. Le tout sans avoir à vous rendre en agence. Ah oui j’avais oublié, je vous avais dit qu’en fin de mission vous touchiez 120% de votre salaire ? Non ? Et bien maintenant c’est chose faite 😉