Changer de métier, reconversion professionnelle

Métamorphose professionnelle : histoire de reconversion

La reconversion professionnelle ? Une étude montre que 60% des sondés ont déjà changé une fois d’orientation professionnelle. Le schéma classique d’une seule carrière, d’un seul métier est révolu. Il n’est pas rare d’avoir dans son entourage des personnes qui ont été confrontées à une reconversion professionnelle au cours de leur vie. Vous êtes peut-être, vous aussi, sujet à un changement professionnel !

Viemonjob a pour ambition d’accompagner les personnes concernées par ce phénomène en soutenant l’emploi et en leur donnant une chance de changer leur quotidien.

Vous n’êtes pas seuls !

Vous n’êtes pas seuls ! En effet quelque soit le sexe ou la catégorie socioprofessionnelle les chiffres de la reconversion sont homogènes. La reconversion est ouverte à tout le monde même si cette-dernière séduit principalement les jeunes hommes de 20 à 35 ans.

Aussi, trois phases se distinguent en fonction de l’âge pour les reconversions professionnelles, ce qui montre que ce phénomène peut toucher tout un chacun à un moment de sa vie. (voir ci-dessous).

L'âge de la reconversion professionnelle
L’âge de la reconversion professionnelle

Parmi l’ensemble des individus reconvertis, 24% d’entre eux ont été contraints par un plan social ou une perte d’emploi. Finalement, 16% des individus concernés se sont reconvertis pour des raisons familiales ou géographiques.

Concernant les individus qui ne se sont pas reconvertis, un tiers envisage de le devenir dans les douze prochains mois. Ce changement est deux fois plus fréquent lorsque l’employé se voit licencié. Ainsi, la reconversion professionnelle se démocratise et cible une majorité de personnes.

D’autre part, parmi les individus qui n’envisagent pas de reconversion, 91% d’entre eux sont épanouis dans leur métier actuel. A noter que plus de la moitié de cette population a également peur de ne pas trouver d’emploi plus tard.

Osez le changement !

Plusieurs motifs peuvent pousser les gens à se reconvertir mais pour plus de la moitié cela reste une décision volontaire. Le désir d’accomplissement personnel, l’absence d’opportunité d’évolution de carrière, l’ambiance au travail, l’accumulation d’expériences professionnelles pour un meilleur CV, etc. Voici les raisons les plus citées par les employés lorsque ces-derniers se reconvertissent.

 

Une fois que la volonté de se reconvertir émerge, plusieurs étapes sont nécessaires :

  • vouloir se reconvertir
  • faire le bilan de ses compétences
  • construire un projet
  • faire des formations
  • tester un métier
  • passer à l’action

Tout d’abord un projet se construit puis une phase principalement introspective s’en suit. Pour plus de la moitié des personnes en transition professionnelle, la reconversion s’impose comme un choix. Néanmoins, les freins sont nombreux et concernent principalement le manque d’information et de soutien pour les encadrements (formations, mentorats, etc.).

Avant de se lancer dans une reconversion, il est important de se poser les bonnes questions pour aller dans la bonne direction, connaître ses motivations et affiner les recherches concernant son nouveau projet professionnel. Des bilans de compétences sont souvent effectués.

Le plus difficile lors de cette phase de reconversion professionnelle est d’oser franchir le pas. Il est normal d’avoir peur de l’échec, pour atténuer ce sentiment Viemonjob propose aux personnes en phase de transition professionnelle de valider leur projet pour vérifier s’il est viable.

Le concept de notre startup donne l’opportunité de s’immerger, pendant une semaine, dans un métier grâce à l’accompagnement d’un professionnel. Cette découverte peut permettre de confirmer un projet professionnel, et ainsi passer à l’action après s’être assurer de la pertinence de ces choix.

Et après ?

Sur l’ensemble des personnes ayant entrepris une reconversion, 64% en ont tiré des bénéfices, que ce soit un épanouissement professionnel, de meilleures conditions de travail ou un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

La plupart des personnes en plein changement professionnel considère cette étape de reconversion comme un nouveau départ dans leur vie, tant au niveau professionnel que sur le plan personnel.

Finalement, le phénomène de transition professionnelle s’inscrit dans un mouvement positif pour la personne reconvertie. Les recruteurs, eux aussi, tirent un avantage de ce désir de changement.
Les reconversions professionnelles nécessitent d’être préparées très en amont, ce qui implique de mettre l’accent sur le système de formation professionnelle. La France est l’un des pays qui investit le moins dans ce domaine. Par ailleurs, la formation professionnelle accroît les inégalités au lieu de les réduire : ceux qui ont des compétences plus élevées sont également ceux qui en bénéficient le plus.

**Nous nous sommes principalement appuyés sur le Colloque du conseil d’Orientation pour l’Emploi de 2013 et sur le sondage effectué par l’Afpa en 2012 pour obtenir tous les chiffres qui illustrent cet article.**

Auteurs : Thomas Munoz, Cécile Péquillat, Laure Le Got